On m’avait dit guitare et je la découvre piano. J’ignorais sa poésie et son grain de voix. Je la découvre toute entière en mots choisis et en mélodies qui glissent toutes seules de la platine à l’ego.

Comme en écho à nous mêmes, la grande Sophie nous offre des tranches de vie, à déguster. Ça sent le vécu, ça touche au cœur, ça émeut. C’est universel, alors ça fait mouche, forcément. Plus ou moins fort, plus ou moins à retardement, ou sur l'instant.

Il est question de temps qui passe, d’instant présent, d’humanité, d’amour et d’amitié, de liens indéfectibles ou qui s’étiolent. Il est question de vivre, tout simplement, de se remémorer, mais pas trop, de profiter pleinement, de ne pas laisser le miroir nous déformer ni nous happer. On n’a qu’une vie. C’est tellement vrai.

En cet instant, laissez donc La Grande Sophie vous chanter la vie. Et pendant qu'on y est, Carpe Diem !

OPAC Détail de notice

Valérie.