Coups d'cœur musique ! : Nihil Novi de Marcus Strickland

Raccourcis Pictos (YaKaLire)

« Nihil novi » mais la classe quand même...  

 

Tel un tailleur de costards réputé de la 5 éme Avenue qui assemble les plus belles étoffes avec une main de maître, c’est avec classe et virtuosité que Marcus Strickland a taillé son dernier album « Nihil novi » (rien de nouveau).  

 

L’esquisse en impose mais elle est raffinée, il n’y a qu’à voir les noms des petites mains qui sont intervenus dans le processus de fabrication: la contrebassiste Meshell N’Degeocello à la production, Robert Glasper au piano, Charles Haynes à la batterie entre autre… oui, ça en impose…  

 

L’assemblage des différentes influences (groove, classic, jazz, hip-hop) se fait avec un naturel qui laisse penser que Marcus Strickland et son groupe Twi-Life ont confectionnés ce 14 pièces en tenant compte des horizons de chacun.  

 

Le résultat final achève d’emballer l’auditeur. La coercition des différents intervenants, la large palette des thèmes abordés et l’ouverture d’esprit dont font preuves ces créateurs démontrent que certes, il n’y a rien de nouveau mais que chaque morceau est taillé et ajusté sur mesure, la classe quoi !

Ibrahim

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.