Les héroïnes de cinéma sont plus courageuses que moi

Raccourcis Pictos (YaKaLire)

OPAC Détail de notice21 récits autour du 7ème art, de l’invention du cinématographe en 1895 à nos jours. Guillaume Guéraud met l’accent sur des actrices peu ou moins connues, insoumises et ardentes. Il les érige en icônes féministes en leur rendant l’hommage qui leur est dû par le biais de formes diverses : souvenirs personnels, imagination d’un préquel, entretien fictionnel, exposé de tournage catastrophique et critique de film. Une complicité auteur-lecteur se crée et rend la lecture très plaisante. Entre littérature et documentaire, on se délecte de ces descriptions cinéphiliques ancrées dans leur contexte politique et sociologique éclairé par l’auteur, qui eut le projet d’être critique de cinéma avant de se lancer dans l’écriture de romans.

Le + : Guillaume Guéraud ne se limite pas au cinéma français et américain. Il évoque celui de Suède, d’Italie, d’Allemagne, d’URSS et d’Asie avec la Chine, le Japon, la Corée et Hong-Kong.

 

Bonne lecture !

Fiona

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.