Rentrée littéraire septembre 2019 : 2ème cavalcade

Raccourcis Pictos (YaKaLire)

La Rentrée Littéraire est comme une course effrénée dont l'objectif est de vous proposer le plus de romans possible dans un délai express.

Voici donc notre 2ème cavalcade constituée de 44 romans, dont les coups de coeur de Séverine Nicolle de la librairie SFL qui seront présentés le samedi 7 septembre à la médiathèque !

Pour vous allécher un peu et vous permettre de continuer votre liste des "romans de la Rentrée littéraire à lire", retrouvez quelques phrases, piochées ici ou là dans quelques romans :

 

OPAC Détail de notice

Girl  d'Edna O’Brien

"Un chuintement, un sifflement, puis un grondement, comme si la terre se retournait. Notre armée était venue nous sauver.

Je ne voyais pas l’avion, il était beaucoup trop haut, mais, de l’obscurité vaporeuse, des nappes d’éclair ruisselaient et toute la cour flamboyait de couleur. Ce n’était pas encore l’aube."

 

 

OPAC Détail de notice

La chaleur  de Victor Jestin

"Elle m’a souri encore et j’ai baissé la tête pour ne plus la voir, et puis pour qu’elle m’interroge, me secoue, découvre tout d’elle-même puisque je ne savais ni parler ni pleurer et que j’avais la tête d’un ange."

 

 

 

 

OPAC Détail de notice

Miss Islande  d'Audur Ava Olafsdottir

"L’autocar de Reykjavík laisse dans son sillage un nuage de poussière. La route en terre, tout en creux et en bosses, serpente de virage en virage et on ne voit déjà presque plus rien par les vitres sales."

 

 

 

 

OPAC Détail de notice

 

 Le cœur de l’Angleterre  de Jonathan Coe

"Après l’amour, Sophie sombra dans un sommeil profond. Et lorsqu’elle s’éveilla, ce fut très lentement, vers la fin de la matinée, en découvrant tout d’abord la lumière grise qui filtrait à travers les rideaux, puis ses membres fatigués et agréablement endoloris et enfin la texture abrasive de la joue pas encore rasée de Ian qu’il frottait contre la sienne en l’embrassant."

 

 

 

OPAC Détail de notice

Chroniques d’une station-service  d'Alexandre Labruffe

"Lieu de consommation anonyme, la station-service est le tremplin de tous les instincts.

Ce que je vends le plus : le Coca Zero.

Le Coca Zero. Les chewing-gums. Les chips. Les magazines érotiques ou d’automobiles. Les cartes de France. Les sandwichs. L’alcool. Les barres chocolatées (Mars en tête). Et évidemment l’essence."

 

 

 OPAC Sélection de notices

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.