CAGES de Dave McKean, roman graphique enfin réédité !

Raccourcis Pictos (YaKaLire)

En 1992, la série a été récompensée par le Prix Harvey de la nouvelle meilleure série ; en 1999, elle a reçu le Prix Harvey de la meilleure réédition, le Prix Ignatz du meilleur roman graphique ou recueil et l'Alph-Art du meilleur album étranger au Festival d'Angoulême.

 Couverture Cages

Cages est une œuvre monumentale hors norme bien difficile à résumer en quelques lignes... A Londres, Léo Sabarsky, peintre en manque d'inspiration angoissé par la « toile blanche » emménage dans son nouvel appartement à la Meru House. Il fait la rencontre dans son immeuble de ses différents voisins, personnages atypiques, tels que Angel, un jazzman surdoué qui se produit dans le pub voisin. A ce que l'on en dit, il est capable de jouer de tout type d'instruments, et même de faire vibrer les pierres... Il croise également la ravissante Karen, une jeune botaniste qui a fait pousser une forêt dans son appartement... Enfin, il finira par rencontrer Jonathan Rush, romancier dont le livre Cages a tant choqué qu'il vit aujourd'hui reclus dans cet immeuble avec son épouse.Visuel 1

 Le graphisme de l'auteur, habituellement très esthétique (Batman : l'asile d'Arkham, Celluloid, les couvertures de Sandman ou plus récemment Black Dog : les rêves de Paul Nash) est ici assez déconcertant... le trait est sec, voire « brutal », avec des portraits tirés au couteau, le tout dans des planches essentiellement en noir et blanc, ou en nuances de gris... on y retrouve néanmoins quelques planches couleur, et des illustrations, toujours aussi somptueuses !

Visuel 2 

Ce roman graphique oscillant entre philosophie et surréalisme, est une mise en abîme du travail de peintre, tout en abordant les grandes énigmes de l'Art, de L'Amour à la Haine, du Désir... après une centaine de pages, on n'est pas encore certains de savoir où l'auteur veut en venir, la narration, faite de longs monologues, ou de passages muets (mais très éloquents !) est surprenante...

L'œuvre, tant dans son fond que dans sa forme est peu aisée à lire, c'est une œuvre intimiste, pouvant presque sembler hermétique. Néanmoins, elle demeure un véritable chef-d'œuvre du roman graphique, qui s'adresse autant aux amateurs de Bandes Dessinées que de Comics, à découvrir ou à redécouvrir absolument !

Pour en savoir plus sur l’auteur :

https://www.davemckean.com/Visuel 3

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dave_McKean

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.