Gaspard Ulliel ... une gueule d'ange partie trop tôt....

Raccourcis Pictos (YaKaLire)

 

Né en 1984 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) d'une mère styliste et d'un père designer, Gaspard Ulliel s'est rapidement dirigé vers une carrière d'acteur, C'est Michel Blanc qui le découvre et lui donne un premier rôle plus important en 2002, dans Embrassez qui vous voudrez. Son talent lui vaut une première nomination aux César comme meilleur espoir masculin.

Une performance renouvelée, dans Les Egarés en 2003, d'André Téchiné, pour laquelle il obtiendra une nouvelle nomination. La troisième sera la bonne, grâce à Un long dimanche de fiançailles, de Jean-Pierre Jeunet. C'est la porte ouverte à un premier rôle dans Le Dernier Jour, de Rodolphe Marconi., mais le film ne rencontre pas le succès espéré.

Qu'à cela ne tienne, Gaspard Ulliel est de plus en plus demandé, comme par Gus van Sant qui le fait tourner dans un des fragments du film à sketches Paris je t'aime (2006). Il s'ouvre alors à des films plus grand public, comme Jacquou le croquant (2007)  Adapté de la célèbre série télévisée éponyme des années 1970, le film reçoit un accueil critique et public mitigé.

Plusieurs coproductions internationales font appel à lui, notamment Hannibal Lecter : Les Origines du mal (2007), qui évoque la jeunesse du célèbre cannibale, joué par Anthony Hopkins dans les deux premiers films de la franchise. Mais il revient à une veine plus confidentielle avec Un barrage contre le Pacifique (2009) de Rithy Panht. Puis dans un genre plus commercial, il est au côté de Jean Reno la même année dans le film d'action Le Premier Cercle.

Bertrand Tavernier lui offre un de ses plus beaux rôles dans La Princesse de Montpensier, en 2010, où il incarne le duc de Guise dans un film qui rassemble une critique unanime. L'acteur ne cesse de tourner, notamment dans le Saint Laurent de Bertrand Bonello, où il est le grand couturier, le film étant également acclamé par la critique, mais moins par le public.

C'est le réalisateur québécois Xavier Dolan qui lui offre finalement le rôle qui va lui permettre de décrocher le César du meilleur acteur pour sa performance dans Juste la fin du monde.

On le voit la même année dans le formidable La Danseuse, de Stéphanie Di Giusto, sur la chorégraphe américaine Loïe Fuller Isabelle Huppert est à nouveau sa partenaire dans Eva en 2017, dirigé par Benoît Jacquot et la même année, il donne la réplique à Gérard Depardieu dans Les Confins du monde de Guillaume Nicloux.

 

- Retrouvez ci dessous la sélections de films disponibles sur la médiathèque numérique :

https://vod.mediatheque-numerique.com/categorie/selection/5441

 

 - Retrouvez ci dessous la sélection de films disponibles à la médiathèque :

 

Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

Vous n'avez pas les droits suffisants pour commenter