Pour commencer en frissonnant, Eclosion  d'Ezekiel Boone

Un groupe de touristes mangés vivants par une masse noire dans la jungle péruvienne. Le jet d’un milliardaire s’écrase sans aucune raison valable. Des ondes sismiques étranges traversent New Dehli. Et la Chine lance sur son propre pays une bombe atomique. Que contient dons le colis qu’a reçu la professeure Mélanie Guyer, spécialiste renommée en araignées ? Serait-ce le fossile d’une chose qui revient à la vie après des milliers d’années ?

Éclosion est un roman terrifiant, gore (rassurez-vous, pas beaucoup) et puissamment addictif que l’on doit absolument lire !!!

Milo, comité ados

 

Et pour les amateurs de romans à la fois historiques et ancrés dans l'actualité : Les réfugiés  d'Alan Gratz

C’est un roman « multi-temporel » et « multi-spatial ». L’auteur met en place trois histoires de trois adolescents : Joseph, Isabelle et Mahmoud. On suit l’aventure de chacun en alternance. Ce que j’apprécie vraiment dans ce roman c’est le fait que l’auteur ait su enchaîner l’histoire de chacun sans nous embrouiller. Les trois personnages sont jeunes au début de l’histoire et acquièrent une maturité impressionnante parce qu’ils finissent par guider leur famille respective et par surmonter leurs plus grandes peurs. Et surtout, ils se surpassent face aux dures épreuves de la vie.

En ce qui concerne le fond du roman, le principal point commun des trois narrations est l’exil des personnages afin de fuir les horreurs de la guerre et de politiques répressives. Pour Isabelle il s’agit de fuir le régime castriste de Cuba pour rejoindre les Etats-Unis. Mahmoud, lui, quitte la Syrie en guerre et en ruines pour traverser l’Europe et arriver en Allemagne. Enfin, Joseph est un Juif qui grandit dans l’Allemagne nazie. Son père ayant connu les camps de concentration, ils décidèrent de quitter l’Allemagne pour Cuba qui les refoule, puis ils reviennent en France.

Malgré la différence des années et périodes, on sent toujours la même souffrance chez ces trois jeunes dont on a volé l’enfance. A la fin du roman, on découvre le point commun entre ces histoires. C’est un roman que je conseille parce qu’au-delà du côté historique, pas très dominant d’ailleurs, on assiste à l’émergence de trois personnalités différentes. Cela sensibilise aussi le lecteur qui se demandera pourquoi des personnes innocentes se retrouvent dans des situations pareilles à cause de politiques inter-étatiques.

Malack, comité ados

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.