Marie Pavlenko, autrice lilloise, vient de publier Un si petit oiseau , un roman particulièrement réussi sur le handicap et la volonté de se reconstruire.

Abigail devait entamer des études pour devenir vétérinaire. Mais suite à un accident de voiture, elle se retrouve amputée d'un bras. Elle se replie alors sur elle-même, ne retourne plus en cours, ne voit plus ses amis. Sa mère, qui conduisait lors de l'accident, culpabilise énormément. Sa soeur, elle, commence à lui en vouloir, se sentant délaissée par ses parents. L'ambiance familiale est donc loin d'être au beau fixe... Mais, un jour, lors d'une de ses rares sorties, Abigail croise Aurèle, un de ses meilleurs amis d'enfance. Il va lui faire partager son amour pour les oiseaux et peu à peu lui donner envie de reprendre sa vie en mains.

Un roman extrêmement touchant, évitant le pathos, mais plein d'émotions. Attendez vous à rire et pleurer ! Marie Pavlenko a un véritable talent pour rendre vivant ses personnages et les rendre terriblement attachants. N'hésitez pas à lire également son précédent roman : Je suis ton soleil .

Anne-Charlotte

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.